Les as du branding

2628

Lundi, je filais prendre mon train à la gare du Havre lorsque j’ai eu la belle surprise de voir la grande parade du Cirque Pinder débarquer. Camions majestueux, sculptures de lions monumentales, petites caravanes jaunes et rouges bien sûr, estafettes et voitures en tous genres… j’observais ces véhicules défiler et quel bonheur de voir cette marque si bien appliquée, sans charte graphique apparente, juste selon l’instinct historique. Car ce n’était pas du copié collé bien ajusté selon les échelles, chaque véhicule était l’occasion d’une petite fantaisie tout en scandant haut et fort le Cirque Pinder, sans parler du chapiteau, rayonnant, et de toutes les miniatures qu’on voudrait tant posséder. J’ai l’impression que les forains en général ont l’esprit de la marque dans le sang, sans fausse pudeur ; malgré des logos un peu bigarrés, le Cirque Pinder est absolument reconnaissable, ça fanfaronne et ça claironne avec beaucoup de gaieté, avec un sens certain de la fête. Et qu’est-ce que ça fait plaisir de voir ça !

Même le filet autour de l’image est rouge et jaune, c’est vraiment touchant… cela donne envie d’être plus spontanés quand on crée des marques, plus sincères, moins normés, moins calculateurs… Évidemment, il faut que ce le projet soit bien incarné pour que chaque expression soit naturellement juste…