Une moustache sur une jeune fille

2822

Mes enfants sont tombés sur une boîte de moustaches autocollantes, cela faisait longtemps qu’ils en rêvaient. Alors j’ai acheté cette boîte, trop cher mais c’était les vacances. Ils se sont disputés la moustache cow boy, puis mes filles se sont collées la moustache « Abra‐Kadabra » et la moustache « Traditional Gent » tandis que mon fils a pris la moustache « Italian Plumber ». J’ai eu droit à la moustache « Oil Baron ». Mais là n’est pas le propos. Ce qui est intéressant, c’est que tout le monde s’arrêtait pour regarder mes filles. Même les automobilistes qui passaient vite se retournaient brusquement pour la voir, c’est ma fille qui me l’a fait remarquer. Alors je me suis dit, le branding, c’est exactement ça : nous mettons une moustache sur une jeune fille.

Et il faut oser la moustache, sinon, on va nulle part, autant ne rien faire. Il faut oser la petite gêne, oser l’accident verbal ou graphique, oser être différent pour être remarqué. Il suffit de pas grand chose pour faire toute la différence. Il faut être non standard…